free website hit counter

À peine retraités, ils ont vendu leur maison pour faire le tour du monde et ne sont toujours pas rentrés 7 ans plus tard

Page 1 sur 1

Tout plaquer pour parcourir le monde, voilà un rêve que beaucoup caressent mais que peu osent réaliser. C’est pourtant le pari fou qu’ont fait Debbie et Michael Campbell, un couple de retraités américains originaires de Seattle. Il y a maintenant 10 ans, ils ont décidé de vendre leur maison pour financer un voyage autour du globe, et depuis, ils ne sont jamais vraiment rentrés.

Leur périple les a menés aux quatre coins de la planète, de Cuba au Japon en passant par la France, le Royaume-Uni, l’Italie, la Serbie, la Turquie et même le Kazakhstan. Au total, ce sont pas moins de 85 pays que les Campbell ont visités, une expérience hors du commun qui leur a ouvert de nouveaux horizons et changé leur vie.

Pour réaliser ce rêve de voyage, Debbie et Michael Campbell ont dû prendre une décision radicale : vendre leur maison. C’est grâce à cet acte fort qu’ils ont pu financer leurs nombreux périples à travers le monde. Michael souligne l’importance de la flexibilité et du désencombrement dans ce mode de vie : « Il faut apprendre à devenir flexible (…) Soyez-prêt à vous débarrasser de vos affaires et à ne pas accumuler ».

Mais parcourir le monde ne s’improvise pas, et la gestion budgétaire est primordiale pour pouvoir enchaîner les voyages. Debbie insiste sur ce point : « Nous planifions chacun de nos voyages que nous organisons un mois à l’avance (…) Il est essentiel d’attribuer un budget pour chaque voyage ». C’est grâce à cette rigueur et cette anticipation que le couple peut continuer à vivre son rêve, sans jamais se soucier du lendemain.

Pour leurs hébergements, Debbie et Michael Campbell ont une préférence marquée pour les locations Airbnb, qui sont devenues au fil du temps leur véritable chez-soi. Le couple dépense en moyenne 92 dollars (environ 78 euros) par nuit pour leur logement, et il n’est pas rare qu’ils restent suffisamment longtemps dans un même endroit pour s’y sentir comme à la maison.

Les locations Airbnb offrent de nombreux avantages par rapport aux hôtels traditionnels. Plus authentiques et souvent déjà habités par des particuliers, elles dégagent un charme unique et procurent un sentiment de cocooning que les Campbell apprécient particulièrement. « Nous cuisinons, faisons notre lessive et parfois restons simplement à la maison », confie ainsi Debbie.

Au-delà du confort, les locations Airbnb réservent également de belles surprises aux globe-trotteurs. Au gré de leurs pérégrinations, Debbie et Michael ont eu la chance de découvrir des bâtisses splendides et des pépites cachées, bien loin des sentiers battus. Cette variété et ce charme authentique sont autant d’éléments qui séduisent le couple de retraités.

Depuis qu’ils ont tout plaqué pour voyager, les Campbell ne retournent dans leur ville d’origine qu’une seule fois par an, avant de repartir vers de nouvelles destinations inconnues. Cette routine annuelle leur permet de garder un lien avec leurs racines tout en continuant à assouvir leur soif de découverte. Car c’est bien là l’essence même de leur projet : ne jamais cesser d’explorer, de rencontrer et de s’enrichir au contact de nouvelles cultures.

Ces voyages à répétition ont profondément transformé Debbie et Michael, leur ouvrant l’esprit et leur permettant de mûrir à un âge où ils pensaient pourtant ne plus pouvoir changer. Debbie témoigne de cette évolution personnelle : « Je suis beaucoup plus courageuse que je ne l’étais, plus disposée à franchir n’importe quelle porte (…) J’ai appris que nous avions le luxe du temps ».

Au-delà de leur développement individuel, c’est aussi leur relation de couple qui s’est trouvée renforcée par cette expérience hors du commun. « Nous sommes vraiment devenus flexibles, aimables et plus tolérants l’un envers l’autre », confie Debbie. Une belle leçon de vie pour ces retraités qui ont su se réinventer et s’épanouir en dehors des sentiers battus.

L’histoire de Debbie et Michael Campbell est celle d’un couple qui a osé tout quitter pour vivre son rêve. En vendant leur maison pour parcourir le monde, ils ont fait le pari audacieux de la liberté et de la découverte, bousculant les codes traditionnels de la retraite. Leur parcours inspirant prouve que les voyages ne sont pas réservés à la jeunesse, mais qu’ils peuvent aussi transformer positivement la vie des seniors.

À travers leurs pérégrinations, les Campbell nous invitent à repenser notre rapport au temps, aux biens matériels et à l’autre. Ils nous montrent qu’il n’est jamais trop tard pour sortir de sa zone de confort, explorer de nouveaux horizons et se laisser surprendre par la richesse du monde. Une belle source d’inspiration pour tous ceux qui rêvent de voyager et de donner un nouveau sens à leur vie, quel que soit leur âge.


Page 1 sur 1

Leave a Comment