free website hit counter
Actualité

À Toulouse, une fête chez « un policier » a été interrompue par les gendarmes

Trois jours après le début du second confinement, des voisins d’une résidence de Saint-Jean, à la limite de Toulouse, chamboulés par « le tapage nocturne » dans l’immeuble, ont décidé de faire appel aux gendarmes.

À l’arrivée des militaires, ils ont effectivement découvert une soirée clandestine. Et l’organisateur de la fête ? Un policier qui ne leur a pas souhaité la bienvenue.

En colère à cause de l’interruption de sa petite fête, le fonctionnaire de 47 ans arrache les masques des gendarmes deux fois.

Trois jours plus tard, ces derniers ont déposé plainte contre le policier qui a été interpellé et mis en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie.

À cause de son attitude envers les forces de l’ordre et sa violation de la loi, le policier est convoqué pour apparaître devant le tribunal correctionnel pour « violence sur personne dépositaire de l’autorité publique », le 4 mai 2021.

Continue la lecture sur la page suivante

Leave a Comment