free website hit counter

À Val-de-Marne, un homme armé se rend à l’hôpital et tente de s’en prendre au terroriste de Nice

Page 1 sur 1

Ce mardi matin, à l’entrée de l’hôpital d’instruction des Armées Bégin situé à Saint-Mandé (Val-de-Marne), la police a arrêté un homme armé d’un couteau qui voulait à tout prix accéder dans l’établissement militaire pour « égorger » un patient « particulier ».

Serait-ce une juste une simple coïncidence ou est-ce que l’homme avait l’intention d’assassiner Brahim Aouissaoui, le terroriste de Nice, transféré depuis presque une semaine à cet hôpital, après avoir été testé positif au Covid-19 ?

Le jeune homme âgé de 21 ans et d’origine tunisienne, avait assassiné trois personnes lors de l’attaque terroriste de la Basilique Notre Dame.

L’assaillant se retrouve toujours en réanimation depuis que les policiers municipaux de Nice l’aient neutralisé par balles.

Interpellé par les représentants des forces de l’ordre, l’homme ayant voulu assassiner Brahim a été immédiatement placé en garde à vue, en attendant que les enquêteurs de la police judiciaire puissent découvrir ses véritables motivations.


Page 1 sur 1

Leave a Comment