free website hit counter
Actualité

Cette salle de jeux à Toulouse propose d’exécuter le président de la République, Emmanuel Macron !

Depuis plus d’un an, « Arkanes : Live Escape », une salle d’escape game, située sur a place de Bologne, jouxtant la Place Saint-Pierre à Toulouse, propose à ses clients un partie de jeu dans lequel ils se transformeraient en anarchistes et auraient la possibilité de kidnapper et de « tuer » le président de la République, Emmanuel Macron.

Pour y participer, il faut être un groupe de 6 personnes et il va falloir débourser 20 € chacun.

« J’ai eu l’idée de créer ce scénario avec des amis. Bien souvent, les salles d’escape game se basent sur des histoires avec des coffres. L’histoire de celui de Benalla faisait du bruit. On a voulu ironiser sur cette situation », raconte Camille, gérante d’Arkanes : Live Escape.

Le scénario plonge immédiatement les joueurs dans un squat avec tags qui recouvrent la totalité les murs, des bières vides jetées un peu partout, des lumières qui clignotent et des phrases du Président qui se répètent dans les couloirs comme : « Nous sommes en guerre », « Ceux qui ne sont rien »…

À quelques minutes de la fin du jeu, les joueurs atterrissent dans une pièce secrète où ils rencontrent le Président ligoté à une chaise roulante et dont le visage est tuméfié, son sort est entre leurs mains.

« Nous proposons aux joueurs trois fins possibles : ils peuvent le libérer en prenant de la poudre de perlimpinpin, le mettre en prison en saisissant le Code pénal ou le tuer en brandissant un cocktail Molotov fabriqué avec un bout de gilet jaune », explique la gérante des lieux.

Selon Camille « Ce n’est pas une incitation au crime. La réception des joueurs est assez bonne. Beaucoup font le choix de l’éliminer mais tous savent que c’est dans un cadre humoristique »

C’est ainsi que cette ancienne gilet jaune a décidé de revendiquer son droit à « la liberté d’expression » et son « droit à la caricature ».

Continue la lecture sur la page suivante

Leave a Comment