free website hit counter

« Je déteste le prénom de ma fille, mais il est trop tard pour en changer, du coup, je l’appelle ‘enfant’ »

Page 1 sur 8

La question des prénoms est toujours délicate. Que ce soit pour des raisons familiales, culturelles ou de simple préférence, le choix d’un prénom peut avoir des conséquences imprévues. Dans cet article, nous découvrons l’histoire d’une mère qui regrette profondément le prénom qu’elle a choisi pour sa fille et la manière dont elle gère ce sentiment au quotidien.

1/8 « Je déteste le prénom de ma fille, mais il est trop tard pour en changer, du coup, je l’appelle ‘enfant’ »

Pour beaucoup, le prénom est une part intégrante de leur identité. Parfois, cependant, certains regrettent profondément les choix faits, que ce soit les leurs ou ceux de leurs parents. En France, chaque année, environ 3.000 personnes cherchent à changer officiellement de prénom pour diverses raisons.


Page 1 sur 8
Continuer sur la Page Suivante →

Leave a Comment