free website hit counter

Le forfait de 18 € pour tout passage aux urgences est désormais approuvé par l’Assemblée.

Page 1 sur 1

Du jeudi 22 au vendredi 23 octobre 2020, la décision finale a été prononcée.
L’Assemblée nationale a voté pour l’application du nouveau forfait de 18 euros pour
tout passage aux urgences, sans hospitalisation.
La mise en œuvre de ce nouveau « forfait patient urgences » entrera en vigueur à
partir de septembre 2021 au lieu du « ticket modérateur » que les patients
connaissent actuellement et qui laisse à leur charge 20% du coût total des soins
hospitaliers.

Selon le député LREM, Thomas Mesnier, ce reste à charge équivaut en moyenne à
19 € dans le secteur public et 20 € dans le privé. Or, il peut être élevé pour certains
patients comme l’explique le rapporteur général du Projet de loi de financement de
la sécurité sociale (PLFSS).

« C’est une mesure qui ne rapporte rien. L’intérêt n’est pas financier mais de
mobiliser du personnel à l’hôpital pour faire autre chose que de la facturation », a
indiqué Olivier Véran, ministre de la santé.

Toutefois, Thomas Mesnier souligne également que le forfait à 18 € sera pris en
charge par la complémentaire santé solidaire, l’aide médical d’Etat pour les sans-
papiers et surtout par les mutuelles.

D’un autre côté, les députés ont également intervenu pour rectifier le tir afin qu’il y
ait une exonération pour les femmes enceintes à compter du 6 e mois de grossesse
et pour les nouveau-nés pendant le premier mois, sachant que le gouvernement
voulait les faire payer un forfait réduit de 8 €.

Néanmoins, pour ce qui est des personnes atteintes d’affections longue durée
(ALD), elles seront toujours soumises au forfait réduit.


Page 1 sur 1

Leave a Comment