free website hit counter

Netflix : ce film français est déjà le plus vu depuis 48 heures dans le monde entier

Page 1 sur 1

Le cinéma français n’a pas fini de nous surprendre ! Alors qu’Unifrance publiait en janvier dernier son rapport annuel sur le box-office international du 7ème art tricolore, un nouveau film français vient de créer l’événement sur Netflix. “Le Salaire de la peur”, remake du long-métrage culte de 1953, a fait une entrée fracassante dans le classement de la plateforme, se hissant en tête dans 33 pays en moins de 48 heures. Une performance qui confirme le rôle clé de Netflix dans le rayonnement mondial du cinéma français et sa capacité à conquérir un public toujours plus large.

Netflix semble avoir trouvé la recette du succès avec les adaptations d’ouvrages français. L’année 2023 a été marquée par le triomphe de “Miraculous Le Film”, réalisé et coécrit par Jeremy Zag. Cette histoire d’une adolescente-coccinelle a séduit pas moins de 7,15 millions de spectateurs dans 26 territoires, bénéficiant d’une diffusion directe sur Netflix dans les Amériques, en Océanie, et dans certains pays asiatiques et européens.

Autre exemple retentissant : “Astérix et Obélix : L’Empire du milieu” de Guillaume Canet. Si le succès critique n’a pas été au rendez-vous, le film a en revanche cartonné à l’international grâce à Netflix. Disponible depuis le 19 mai 2023 dans de nombreux pays (hors France), cette nouvelle aventure des irréductibles Gaulois a prouvé que le cinéma français savait parler au monde entier.

Mais les adaptations ne sont pas les seules à briller sur Netflix. Les productions originales françaises tirent aussi leur épingle du jeu. En 2023, le thriller “AKA” a réussi l’exploit de se classer dans le top 10 des plus gros succès mondiaux de la plateforme, une première pour un film français. Deux semaines seulement après sa sortie en avril, il avait été visionné par 45 millions d’abonnés, laissant loin derrière les autres productions originales hexagonales.

Cette performance a confirmé la capacité des films français à s’exporter et à séduire un public international. Elle a aussi mis en lumière le rôle crucial de Netflix dans cette conquête des spectateurs aux quatre coins du globe. En misant sur des productions variées, du film d’auteur au blockbuster en passant par le film d’animation, la plateforme offre une vitrine exceptionnelle aux talents français et participe activement au renouveau du cinéma tricolore.

Dernier exemple en date de ce succès français sur Netflix : “Le Salaire de la peur”. Ce remake du film culte de 1953, réalisé par Julien Leclercq (déjà derrière la caméra pour “Braqueurs” en 2016), a connu un démarrage fulgurant. En moins de 48 heures après sa sortie le vendredi 29 mars 2024, il s’est hissé à la première place dans 33 pays, dont la France.

@netflixfr Une mission explosive. LE SALAIRE DE LA PEUR, un film de Julien Leclercq, avec Franck Gastambide, Alban Lenoir, Sofiane Zermani et Ana Girardot, le 29 mars. #lesalairedelapeur #netflix #filmtok #franckgastambide #albanlenoir #sofianezermani #fianso #anagirardot ♬ son original – NetflixFR

Porté par Alban Lenoir, déjà à l’affiche du thriller “AKA”, ce nouveau “Salaire de la peur” s’annonce comme le prochain carton français sur la plateforme. Le film reprend l’intrigue originale, adaptée du roman éponyme de Georges Arnaud, qui suivait quatre chauffeurs de camion engagés dans une mission périlleuse : transporter un chargement hautement instable de nitroglycérine pour éteindre l’incendie d’un puits de pétrole.

Les fans du film de 1953, qui avait remporté la Palme d’or à Cannes et l’Ours d’or à la Berlinale, seront ravis d’apprendre que le scénario de cette nouvelle version reste très proche de l’original. Netflix résume ainsi l’intrigue : “En plein désert, à proximité d’un camp de réfugiés, un puits de pétrole s’embrase, menaçant directement la vie des populations. Dépêchant des experts sur place, la compagnie qui exploite le site comprend qu’elle n’a qu’une seule solution pour éviter la catastrophe : provoquer, d’ici à 24 heures, une explosion du puits de pétrole à l’aide de nitroglycérine. Contre une grosse somme d’argent, une équipe de choc est alors envoyée à 800 km de là pour convoyer 200 kg d’explosifs à bord de deux camions”.

Avec son casting prometteur et son intrigue haletante, ce “Salaire de la peur” version 2024 a tous les atouts pour marcher dans les pas de son illustre prédécesseur et offrir un nouveau succès international au cinéma français. Nul doute qu’Alban Lenoir et ses complices sauront relever le défi et porter haut les couleurs tricolores.

Le succès foudroyant du “Salaire de la peur” sur Netflix confirme, s’il en était besoin, le rôle essentiel de la plateforme dans le rayonnement international du cinéma français. En offrant une vitrine mondiale à nos films, qu’il s’agisse d’adaptations ou de productions originales, Netflix permet aux talents hexagonaux de briller bien au-delà de nos frontières.

@purebreak Futurs sosies officiels ? 👀😭 #netflix #franckgastambide #vindiesel #anagirardot #film #lesalairedelapeur ♬ son original – PRBK

Ce nouveau carton démontre aussi la vitalité et la créativité du cinéma français, capable de revisiter ses classiques tout en explorant de nouveaux horizons. Avec des films attendus comme “Miraculous Le Film 2” ou encore “Astérix et Obélix : Les Jeux Olympiques”, gageons que les prochains mois nous réservent encore de belles surprises sur Netflix. De quoi faire briller de mille feux le 7ème art tricolore et conquérir toujours plus de spectateurs aux quatre coins du globe.


Page 1 sur 1

Leave a Comment