free website hit counter
Actualité

Nouvelles mesures anti-Covid à Paris : interdiction des fêtes, fermeture des bars à 22 heures

Mercredi dernier, le Conseil de défense a annoncé de nouvelles mesures pour faire face à l’augmentation conséquente des chiffres à Paris concernant la propagation du Covid-19.

Lors d’un point presse à propos de la situation sanitaire en France, le Ministre de la Santé s’est prononcé sur la situation des patients atteints du coronavirus : « Dans les hôpitaux franciliens, sur 2000 patients hospitalisés pour le Covid-19, 305 sont en réanimation », a-t-il annoncé.

Suite à ces chiffres très inquiétants, le ministre de la Santé a classé la capitale en « zone d’alerte renforcée », tout comme Lyon, Marseille, Bordeaux et Lille…

Il a profité de cette occasion pour annoncer les nouvelles mesures de restrictions, à savoir l’interdiction de tout rassemblement de 10 personnes dans les espaces publics, l’interdiction des fêtes locales ou étudiantes, la fermeture des bars à 22 heures ainsi que la fermeture des salles de réception et des salles de sport.

Selon le premier adjoint de la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, cette nouvelle décision présente « un risque économique immense ». « Parce que le risque que nous pressentons, c’est que quand vous prenez des mesures trop coercitives […] le risque ce n’est pas que les gens arrêtent de faire la fête mais se déportent dans des lieux moins contrôlés », a-t-il argumenté.

D’un autre côté, les autorités sanitaires s’inquiètent pour la situation des hôpitaux franciliens, « Le système de santé francilien est fortement mis en tension. […] Sur les près de 2000 patients hospitalisés avec le Covid, 305 sont hospitalisés en réanimation, soit 27 % de la capacité totale de réanimation de la région, contre 18 % il y a une semaine. Au rythme actuel, on peut s’attendre à ce que 40 % des capacités régionales de réanimation soit utilisées pour des patients Covid d’ici au 10 octobre, 60% vers le 25 octobre et 85 % aux alentours du 11 novembre », a informéOlivier Véran.

Il est à noter que sur l’ensemble de l’Ile-de-France, 5 nouveaux centres de dépistage et de diagnostic ouvriront bientôt leurs portes et seront disponibles jusqu’à la fin de la période de l’hiver.

 

Continue la lecture sur la page suivante

Leave a Comment