free website hit counter

Un homme passe devant une maison abandonnée depuis des années et déсide de la transformer en sa première maison

Page 1 sur 1

George Dunnett, un jeune monteur vidéo et créateur de contenu sur YouTube, a récemment relevé un défi de taille : transformer une maison abandonnée depuis plus de cinquante ans en sa première résidence. Cette bâtisse en pierre, située à Kinnesswood, en Écosse, à proximité de la maison de ses parents, a suscité l’intérêt de George qui a décidé de lui offrir une seconde vie. Malgré l’ampleur des travaux à réaliser, il a su voir le potentiel de cette demeure et s’est lancé dans un projet de rénovation ambitieux.

La maison en question daterait des années 1700 et aurait autrefois servi d’atelier de reliure rattaché à une église locale. Laissée à l’abandon pendant plus d’un demi-siècle, elle présentait un état de délabrement avancé lorsque George l’a découverte. À l’extérieur, la maçonnerie était en piteux état, tandis qu’à l’intérieur, le sol en terre battue, les fenêtres délabrées et l’absence d’eau courante témoignaient de l’ampleur de la tâche à accomplir. Les fondations elles-mêmes étaient défectueuses, et l’absence d’isolation ainsi que les murs nus rendaient l’habitation inhospitalière. Pourtant, George a su percevoir le charme de cette bâtisse de deux étages et de 400 m², et a décidé d’en faire son projet de rénovation.

Malgré l’état de délabrement avancé de la maison, George Dunnett a déboursé la somme de 55 386 livres sterling, soit environ 68 000 euros, pour en devenir propriétaire. Un investissement conséquent pour ce jeune homme, qui a cependant su voir au-delà des apparences. Convaincu du potentiel de cette bâtisse ancrée dans l’histoire locale, il s’est lancé dans ce projet de rénovation avec enthousiasme, bien conscient des défis à relever. Comme il l’explique lui-même : « Il y avait beaucoup de travaux à faire avant que je puisse choisir mes rideaux ». Mais cela ne l’a pas découragé pour autant, et c’est avec détermination qu’il a entamé les premières étapes de cette grande aventure.

Avant de pouvoir se lancer dans l’aménagement intérieur, George a dû s’attaquer aux fondations et à la structure même de la maison. Il a commencé par renforcer certaines parties des murs et des fondations qui menaçaient de s’effondrer. Un mur sur le côté de la maison, où se trouvait la cheminée, était particulièrement endommagé et a nécessité une attention immédiate. George a dû le consolider pour éviter tout danger. Ces travaux de gros œuvre étaient essentiels pour assurer la sécurité et la pérennité de la bâtisse avant de pouvoir passer aux étapes suivantes de la rénovation.

Une fois les fondations et les murs consolidés, George a pu se consacrer à l’aménagement intérieur de sa future maison. Il a décidé de répartir les pièces sur les deux étages : la chambre à coucher et la salle de bains prendraient place au rez-de-chaussée, tandis que la cuisine, le salon et la salle à manger seraient installés à l’étage supérieur. Pour créer un plancher solide, George a coulé une dalle de ciment et a surélevé le plafond pour gagner en hauteur sous plafond. Ensuite, il s’est attelé à l’isolation des murs pour garantir le confort thermique de son logement. Ces étapes cruciales ont permis de transformer progressivement cette bâtisse en ruine en un véritable cocon.

Cependant, les travaux ont pris une tournure inattendue lorsque George a découvert que le toit était instable et mal imperméabilisé. Cette mauvaise surprise a entraîné des dépenses supplémentaires imprévues pour le jeune homme, qui a dû faire face à ce nouveau défi. En plus de la réfection complète du toit, George a également dû s’occuper des pierres extérieures de la maison, usées par le temps. Pour les rendre étanches, il a fait appel à un professionnel pour les rejointoyer. Malgré ces obstacles, George n’a pas baissé les bras et a poursuivi son projet avec détermination.

Une fois les gros travaux terminés, George a pu se consacrer aux finitions intérieures de sa maison. Pour apporter de la luminosité, il a installé de nouvelles fenêtres et un puits de lumière, permettant ainsi à la lumière naturelle d’inonder l’espace et de lui donner vie. Ensuite, il a procédé à l’installation du câblage électrique, de la charpente et des cloisons sèches. Côté décoration, George a opté pour des planchers en chêne, tandis que sa mère et lui ont peint la majorité des murs en blanc, avec quelques touches de gris-bleu pour apporter du caractère. Enfin, pour optimiser l’espace disponible, George a créé un rangement astucieux sous l’escalier.

À l’extérieur, le père de George a apporté sa contribution en aménageant une allée en pavés qui mène à la maison. Cette touche d’authenticité confère à la bâtisse un charme supplémentaire. Pour parfaire l’ensemble, une rampe d’escalier a été ajoutée, parachevant ainsi la transformation de cette ruine en une véritable maison moderne d’une chambre et d’une salle de bain. Grâce à l’ingéniosité et au travail acharné de George et de ses proches, cette ancienne bâtisse abandonnée est devenue un lieu de vie accueillant et fonctionnel.

Au total, la rénovation aura duré un an et aura coûté à George la somme de 102 500 livres sterling, soit environ 125 911 euros, en incluant les travaux et l’ameublement. Un investissement conséquent pour ce jeune homme qui a financé l’intégralité du projet grâce à ses économies, accumulées au fil des années grâce à son travail de monteur vidéo et à ses chaînes YouTube. George admet avoir complètement sous-estimé le temps et le budget nécessaires à cette rénovation. En effet, l’estimation initiale des travaux s’élevait à 40 000 livres sterling (environ 49 158 euros), mais le coût final aura finalement plus que doublé. Cependant, malgré les imprévus et les dépassements de budget, George ne regrette pas son investissement et est fier du travail accompli.

Le projet de rénovation de George Dunnett a suscité l’admiration et la reconnaissance de ses voisins. Ces derniers se sont réjouis de voir un jeune homme originaire de la région redonner vie à cette maison abandonnée depuis si longtemps. La détermination et le travail acharné de George ont été salués par la communauté locale, qui a vu en lui un exemple inspirant. Fort de cette expérience enrichissante, George envisage désormais de se lancer dans de nouveaux projets de rénovation. Il souhaite mettre à profit les compétences et les connaissances acquises lors de ce chantier pour entreprendre, avec son frère, la réhabilitation d’autres bâtisses. Ayant constaté l’efficacité des entrepreneurs, George compte néanmoins réaliser lui-même une grande partie des travaux, afin de maîtriser les coûts et de s’impliquer pleinement dans ces futurs projets.

La rénovation de cette maison abandonnée à Kinnesswood, en Écosse, aura été pour George Dunnett une véritable aventure, parsemée de défis et d’imprévus. Des fondations à consolider à la réfection complète du toit, en passant par l’aménagement intérieur et les finitions, ce projet aura demandé au jeune homme une grande détermination et une capacité d’adaptation à toute épreuve. Malgré les obstacles rencontrés, George a su mener à bien cette rénovation grâce à sa vision claire et à son engagement sans faille. Son histoire est un témoignage inspirant qui montre que, avec de la persévérance et une bonne dose de créativité, il est possible de transformer une ruine en une maison accueillante et fonctionnelle. Le projet de George Dunnett prouve qu’il est important de croire en son potentiel et de ne pas se laisser décourager par l’ampleur de la tâche à accomplir. Cette rénovation restera gravée dans les mémoires comme un exemple de réussite et de détermination, et nul doute qu’elle inspirera d’autres personnes à se lancer dans des projets similaires.


Page 1 sur 1

Leave a Comment