Belgique : Alysson, 24 ans, met fin à ses jours après avoir tout perdu à cause de la pandémie du Covid

Au beau milieu de cette année difficile pour tous les entrepreneurs et les indépendants, Alysson, cette jeune Liégeoise de 24 ans avait ouvert un barber shop, le 3 août dernier.

Très peu de temps, sur ordre du gouvernement et après avoir tout investi dans son petit projet, la jeune femme était contrainte de fermer boutique car elle rentrait dans la catégorie des commerces dits « non essentiels ».

« J’ai mis tout ce que j’avais dans mon salon et je veux m’en sortir, quitte à travailler plus. Je ne peux pas me permettre d’abandonner. Déjà, par fierté. (…) Je suis dans une situation où ma comptable me demande de fermer après trois mois d’ouverture. Je ne sais plus subvenir à mes besoins primaires donc manger, payer mes factures, me chauffer, ça devient très compliqué financièrement. », a expliqué Alysson au bord des larmes et la gorge nouée, dans une interview touchante accordée à Sud Presse.

RETOUR