free website hit counter

Les Etats Unis recrutent des « câlineurs d’ours professionnels »

Page 1 sur 1

Il y a des jobs qui donnent envie de se lever le matin, et celui-ci en fait partie. Au pays de l’Oncle Sam, plus précisément dans l’État du Nouveau-Mexique, on recherche des « câlineurs d’ours professionnels ». Vous avez bien lu, mais attention, ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air !

Le département de la chasse et de la pêche de l’État du Nouveau-Mexique a récemment publié une offre d’emploi surprenante sur Facebook, relayée par CNN. En effet, ils cherchent à recruter des agents de protection de la nature, et pas n’importe lesquels.

L’une des missions principales de ces agents ? Récupérer et protéger les ours noirs, dont la population avoisine les 6 000 individus dans cet État frontalier du Mexique. Avouons-le, ça donne envie de postuler. Mais ne rêvons pas trop vite, car il va falloir avoir du répondant.

Les câlineurs d’ours en herbe doivent être titulaires d’un diplôme en biologie, en sciences policières, en droit, en écologie ou encore en conservation des ressources naturelles. Autant dire que ce n’est pas pour les amateurs de selfies avec les animaux sauvages.

Le département tient d’ailleurs à préciser qu’ils ne recommandent pas de ramper dans les tanières d’ours et que tous les ours sont manipulés en toute sécurité et sous contrôle. Ouf, on respire !

Mais les missions de ces agents ne s’arrêtent pas là. En plus de câliner les ours (enfin, façon de parler), ils devront faire respecter les lois sur la chasse et la pêche, éduquer le public sur la faune et sa gestion, mener des enquêtes sur la faune, capturer des animaux posant des problèmes, enquêter sur les dégâts causés par certains animaux, aider aux migrations de la faune et élaborer de nouvelles réglementations. Un travail passionnant pour les amoureux de la nature et de l’environnement.

Alors, qui est prêt à enfiler ses bottes pour devenir câlineur d’ours professionnel ? Si vous avez les compétences requises et que vous êtes prêt à relever le défi, n’hésitez pas à tenter votre chance. Qui sait, peut-être que vous deviendrez le meilleur ami des ours noirs du Nouveau-Mexique !


Page 1 sur 1

Leave a Comment