free website hit counter
Actualité

Reims : la ville se porte candidate pour tester la légalisation du cannabis

«L’amende forfaitaire de 200€ pour consommation de drogues est une réponse politicienne
de court terme», dénonce le maire de Reims.

Dans une lettre adressée au Premier ministre, Jean Castex, et dévoilée ce jeudi 10
septembre, le maire Les Républicains de Reims, Arnaud Robinet, demande l’ouverture d’un
« vrai débat » sur le cannabis pour « étudier les conséquences d’une légalisation de (sa)
vente » et propose de mener des « expérimentations locales » en commençant par sa
propre ville.

« Cette réflexion, dont l’engagement nécessite un certain courage, pourrait déboucher sur la mise en place d’expérimentations territoriales limitées dans le temps », propose-t-il.
« Reims pourrait alors candidater », ajoute le maire LR dans ce courrier daté du 8
septembre. « La France a l’arsenal répressif le plus strict d’Europe et pourtant, c’est le pays qui compte le plus de consommateurs de cannabis : 11% des Français, trois fois plus qu’il y a 30 ans. », affirme-t-il.

L’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) a bien accueilli
la proposition d’Arnaud Robinet et lui a apporté son soutien. « Nous sommes prêts à
accompagner une expérimentation sur une légalisation encadrée du cannabis que nous
demandons depuis 2011 », confirme Alain Rigaud, président de l’ANPAA.

Continue la lecture sur la page suivante

Leave a Comment